Publié le

Silence de la classe, des élèves, de l’enseignant, du formateur, quel sens?

See on Scoop.itTICE et italien – AU FIL DU NET

Comment entendre ces différents silence en pédagogie?

Le silence dans la classe n’est-il pas le souhait de bien des enseignants? Ne nous parait-il pas la condition d’un travail efficace? N’est-il pas ce qui nous demande le plus d’énergie à obtenir? Et pourtant nous savons qu’il n’assure pas l’apprentissage de connaissances!

Ce silence bien rarement traité est pourtant bien présent dans nos expressions comme me l’a signalé Robert Berghe: <<"Silence !", demande d’absence de son. "Silence ! On tourne !", variante cinématographique. "Silence dans les rangs !", variante militaire, souvent réutilisée dans d’autres situations. "Si la parole est d’argent, le silence est d’or" : ce proverbe indique que souvent il vaut mieux se taire que de parler inconsidérément. "Un silence éloquent" : c’est un oxymore. Cela indique que le silence d’une personne sur un sujet en dit déjà long sur la vérité. "Silence radio" : c’est une tactique militaire consistant à ne rien émettre pour éviter la détection. Au sens figuré, cela se dit d’une personne qui ne donne plus de nouvelles. "Silence de mort", silence qui annonce ou suit une catastrophe quelconque. Cette expression souligne le malaise de ceux qui sont soumis à ce silence. "Minute(s) de silence", acte commémoratif collectif dédié à une personne disparue ou à un événement tragique…>>

See on www.pedagopsy.eu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s