Publié le

Silence de la classe, des élèves, de l’enseignant, du formateur, quel sens?

See on Scoop.itTICE et italien – AU FIL DU NET

Comment entendre ces différents silence en pédagogie?

Le silence dans la classe n’est-il pas le souhait de bien des enseignants? Ne nous parait-il pas la condition d’un travail efficace? N’est-il pas ce qui nous demande le plus d’énergie à obtenir? Et pourtant nous savons qu’il n’assure pas l’apprentissage de connaissances!

Ce silence bien rarement traité est pourtant bien présent dans nos expressions comme me l’a signalé Robert Berghe: <<« Silence ! », demande d’absence de son. « Silence ! On tourne ! », variante cinématographique. « Silence dans les rangs ! », variante militaire, souvent réutilisée dans d’autres situations. « Si la parole est d’argent, le silence est d’or » : ce proverbe indique que souvent il vaut mieux se taire que de parler inconsidérément. « Un silence éloquent » : c’est un oxymore. Cela indique que le silence d’une personne sur un sujet en dit déjà long sur la vérité. « Silence radio » : c’est une tactique militaire consistant à ne rien émettre pour éviter la détection. Au sens figuré, cela se dit d’une personne qui ne donne plus de nouvelles. « Silence de mort », silence qui annonce ou suit une catastrophe quelconque. Cette expression souligne le malaise de ceux qui sont soumis à ce silence. « Minute(s) de silence », acte commémoratif collectif dédié à une personne disparue ou à un événement tragique…>>

See on www.pedagopsy.eu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s